hyp-n-osis

L'hypnose qui rend la parole à l'inconscient

et le Reiki Usui au service de votre bien-être

L’hypnose est un processus mental. Chacun de nous expérimente très régulièrement des phases d’hypnose spontanée. En effet toute activité qui mobilise une grande concentration et une focalisation modifie notre état de conscience en l’orientant vers notre monde intérieur et imaginaire. Cela génère alors une modification de notre perception du monde extérieur et une distorsion du temps. La vision d’un film passionnant, un trajet en voiture bien connu où l’on s’ennuie un peu et où l’on oublie une partie du parcours sont des exemples fréquents d’hypnose spontanée.

Lors d’une séance d’hypnose thérapeutique ou hypnose provoquée, l’hypnotiste propose au partenaire de vivre le processus hypnotique par le biais d’une focalisation induite par des outils de langage et des passes hypnotiques. Une fois la focalisation installée, l’hypnotiste propose au partenaire de se concentrer sur les différentes sensations présentes au travers de l’exploration des cinq sens. Le partenaire ressent alors cette expérience comme un rêve éveillé. Il reste donc tout à fait conscient et vigilant. Il conserve le contrôle, dirige le processus en se laissant guider par les suggestions de l’hypnotiste que le partenaire a toute liberté d’intégrer ou non (selon les écoles). L’hypnotiste peut par exemple convier le partenaire à s’immerger dans une activité agréable, à revivre un souvenir agréable. 

L'Hypnose augmente votre capacité à répondre à des suggestions et c'est justement là, que se situe son intérêt thérapeutique. Les partenaires deviennent ainsi, plus aptes à exécuter des instructions.

L'Hypnose est un moyen de se connecter à son subconscient à travers la transe. On peut dire aussi que c'est un état de conscience modifié par une transe (de transir-passer, s’en aller…) mise en place par l’hypnotiste et le partenaire lui-même. La transe hypnotique est avant tout un état agréable où la concentration est axée vers l'intérieur de soi. C'est un mécanisme simple qui met l'esprit conscient en "veilleuse" et privilégie le fonctionnement du subconscient. Le partenaire limite, à son gré, son état d'attention et produit la transe volontairement à la demande de l’hypnotiste.

L'hypnose nécessite le consentement du partenaire. Celui-ci doit volontairement se laisser aller, il garde une maîtrise de lui-même tout en se relaxant profondément et en laissant l'hypnotiste guider ses pensées, perceptions et actions. Si le partenaire s'oppose un tant soit peu à cela, l'hypnose sera beaucoup moins efficace. 

Parfois il s’avère utile au partenaire d’apprendre l’autohypnose pour mieux gérer une situation ou un symptôme au quotidien. Après une première séance réalisée avec l’accompagnement de l’hypnotiste, la procédure d’induction puis d’accompagnement au travers de l’exploration des cinq sens est répétée jusqu’à ce que le partenaire sache de façon autonome « s’autoguider » dans le processus d’hypnose. (Anne, 2015)

Le contexte hypnotique est généralement mis en place par une procédure d'induction. La plupart des inductions hypnotiques comprennent des suggestions pour la détente. Le docteur Faymonville et ses collaborateurs utilisent des instructions pour imaginer ou penser à des expériences personnelles agréables afin de diminuer la perception de la douleur chez les patients subissant une intervention chirurgicale (Faymonville, 1997), et chez des volontaires sains participant à l'imagerie cérébrale fonctionnelle (Faymonville, 2000).

0